Pour de nombreux Français, l’histoire demeure une véritable passion.

Tous les ans, les Français prennent d'assaut les événements qui leur donnent l'occasion de voyager dans leur passé, reconstitutions historiques, Journées du patrimoine, etc.

8,3 millions de personnes, désireuses de contempler des œuvres légendaires, tout autant que de s’initier à l’art à travers les siècles, prennent chaque année un billet pour le Louvre.

Entretenir la mémoire des événements les plus marquants constitue également une façon de renouer avec ses racines.

Sur le net, le passé se mêle au futur, grâce à d'innombrables sites consacrés à l'histoire. Notre histoire est au coeur du site Triskellfactory.com. Vous y consulterez des infos sur de multiples événements et sur l'histoire des arts. Pour en apprendre plus sur les événements ou les grands personnages qui ont bâti la France, parcourez le site web de Triskellfactory. Même si l'histoire-géographie demeure la discipline favorite des Français à l'école, partager la mémoire collective ne s'arrête pas aux manuels scolaires. Afin de passer le témoin de la mémoire, les oeuvres d'art et les édifices demeurent des supports incontournables. Si l'Etat français a classé une centaine de monuments nationaux, notamment le Panthéon ou la cathédrale de Besançon, le patrimoine culturel émerge aussi dans le moindre village. Au printemps 2008, le dernier combattant de la Première Guerre Mondiale est décédé. Ce constat rappelle combien la mort des personnes ayant vécu de grands événements rend la transmission d'autant plus indispensable. La possibilité nous est aujourd'hui donnée de numériser des archives et donc de les rendre plus facilement visibles. Il serait complètement stupide de démentir le rôle majeur du web dans cette ouverture sur notre passé. Château de Versailles ou cathédrale de Reims : quelle est votre destination aujourd'hui ? Grâce à une technologie novatrice, la visite dématérialisée, on a désormais la possibilité de se balader à travers l'histoire depuis son canapé.